Building the

future together

ceramic tile countertops

Erreurs à éviter lors de la pose de carreaux de ciment.

La tendance carrelage : les carreaux de ciment sont de retour. Nous allons vous partager les erreurs à éviter lors de la pose de carreaux de ciment.

* Voulez-vous obtenir le nouveau catalogue RUBI avec tous les outils ?  Cliquez ici et téléchargez-le gratuitement.
carreaux de ciment

QU’EST-CE QUE LE CARREAU DE CIMENT ?

Premièrement, les premières traces des carreaux de ciment remontent au milieu du XIXe siècle dans le sud de la France. Il a été présenté publiquement en 1867, notamment à l’Exposition universelle de Paris, par la société barcelonaise Garret, Rivet y cía.

L’une des caractéristiques qui a le plus retenu l’attention était qu’il ne nécessitait aucun type de cuisson, mais était plutôt consolidé au moyen d’une presse hydraulique. Les raisons de cette utilisation généralisée étaient son faible coût de fabrication et sa facilité d’installation. C’est pour cette raison que l’une des tendances en carrelage est le carreau de ciment qui est de retour.

Les carreaux de ciment, ont permis pour la première fois, une possibilité presque illimitée de motifs différents.

La mesure la plus courante de ce type de carreaux était de 20 × 20 cm, bien que des carreaux de 10 × 10 à 40 × 40 existaient également.

Expansion dans le monde

Ces avantages ont conduit à un essor rapide de ce type de carreau. A partir de 1880 il s’est répandu dans le nord de la France et en Belgique. Son introduction rapide en Espagne se démarque, où elle a pris une grande importance, en particulier dans l’un des mouvements de l’époque, le modernisme.

Il a également eu une influence rapide dans d’autres zones géographiques telles que l’Afrique du Nord et l’Amérique latine.

carreaux de ciment

CARREAUX DE CIMENT ET MODERNISME

L’expansion des carreaux de ciment a coïncidé avec le développement du modernisme. Ce mouvement a contribué à la réalisation de conceptions plus complexes et artistiques.

Ces dessins pouvaient représenter des formes géométriques, florales ou végétales. Cette infinité de ressources permettait aux fabricants de compter sur les créateurs de mode de l’époque. Domènech i Montaner, Josep Puig i Cadafalch ou Alexandre de Riquer. Même Antoni Gaudí a conçu un trottoir pour la Casa Batlló. Bien que celui-ci ait finalement été placé à la Casa Milà et soit maintenant pavé sur les trottoirs du Paseo de Gracia.

FABRICATION DES CARREAUX DE CIMENT

Les carreaux de ciment se caractérisent par une fabrication exclusivement à la main pièce par pièce. Cette fabrication commence par la construction d’une montée, ou moule, où seront introduits les pigments qui façonneront le dessin du carreau.

C’est un mélange liquide de ciment blanc, de pigments colorés et de poudre de marbre qui est coulé par l’artisan dans un moule métallique appelé diviseur. Le décor est appliqué en fond de moule, le carreau est donc fabriqué à l’envers.

Grâce à ce séparateur métallique de couleurs, chacune des teintes prend sa bonne place et ne déborde pas sur la voisine. Le carreau est ensuite saupoudré de ciment puis comprimé fortement sous presse pour en extraire toute l’humidité.

Enfin, pour terminer le processus, le carreau est humidifié avec de l’eau pour donner au ciment une plus grande dureté. Cela permet également de rendre le carreau plus résistant. Puis commence le processus de séchage et de prise du ciment, qui durera environ 28 jours.

New call-to-action

Erreurs à éviter lors de la pose de carreaux de ciment

La pose du carreau de ciment est avant tout assez simple et rapide.

Avant la pose, nous devons parfaitement niveler la surface et sur une surface totalement sèche.

L’un des aspects clés, et qui déterminera le résultat final, est l’approche de la pose. Surtout avec des bordures composées de plusieurs pièces. Par conséquent, avant de commencer à poser les carreaux, nous devons prévoir le dessin et comment nous devons le poser. Il est très probable que nous devrons couper des carreaux pour les ajuster à l’aide d’un coupe carreaux manuel. Dans le cas de décors en tapis, partir des axes de la surface à carreler pour centrer les motifs dans la pièce. Ensuite ,la pose du carreau doit se faire en utilisant un mortier colle très flexible avec un peigne à grosses dents, à la fois sur le support et sur le carreau (double encollage).

carreaux de ciment

Jointoiement et nettoyage

La taille des joints doit être de minimum 1,5 mm afin que le résultat soit élégant surtout en présence de tapis et motifs. Il faut constamment contrôler le respect du niveau du sol, pour éviter les mouvements et les tensions du carreau. De cette manière cela permettra également l’évaporation de l’eau pour une prise correcte de la colle.

Le format le plus courant pour ce type de carreaux est 20×20 cm. Nous pouvons trouver des pièces à partir de 30 cm et, dans ces cas, l’utilisation de nos systèmes de nivellement RUBI est fortement recommandée.

Les bavures de colle doivent être rapidement éliminées à l’éponge. Le remplissage des joints aura lieu deux à trois jours après la pose collée. Il est préférable d’utiliser un mortier prêt à l’emploi pour joints fins d’une marque professionnelle.

Le joint gris clair donne un bon résultat, (éviter les joins teintés qui peuvent tacher les carreaux). Il faut éliminer les restes de mortier sur les carreaux le plus rapidement possible.

Enfin, il ne faut jamais utiliser de produits acides pour nettoyer les efflorescences de ciment, car l’acide attaque la belle face du carreau et forme des auréoles blanches, indélébiles. Après cette phase, on protégera le sol avec un matériau imperméable à l’humidité qui laissera le carreau respirer et sécher. Les joints de dilatation seront respectés en fonction des règles en vigueur. Environ une semaine après la pose, on pourra procéder au traitement sur un carreau propre et sec.

AVANTAGES DES CARREAUX DE CIMENT

Bien qu’il s’agisse d’une tendance vieille de plus d’un siècle, le carreau de ciment est toujours à la mode aujourd’hui en raison des avantages qu’il offre par rapport aux autres matériaux.

L’une des caractéristiques les plus appréciées du carreau de ciment est sa durabilité et sa résistance au fil des ans dans pratiquement tous les environnements, des intérieurs, des extérieurs ou des surfaces exposées à des conditions extrêmes, comme certains trottoirs dans des lieux à fort trafic, des cheminées ou des murs de piscines.

C’est également un matériau facile à installer, car pratiquement aucun matériau supplémentaire n’est nécessaire, en plus d’être un matériau propre lors du travail.

Ils donnent à la pièce un caractère unique car grâce à l’infinité de modèles possibles. Cela permet à toute idée de devenir réalité, il peut être utilisé sur les sols, les murs, têtes de lit, etc… et cela nous donnera ainsi des possibilités infinies pour nos revêtements.

D’un point de vue esthétique, il est aujourd’hui courant d’utiliser des carreaux de ciment pour délimiter des espaces, par exemple, dans les cuisines ouvertes, et qui nous donnent une sensation d’espace et créent un espace défini sans avoir besoin de cloisons.

Une autre raison son utilisation aujourd’hui est qu’il s’agit d’un matériau très abordable qui peut nous offrir toutes ses possibilités à un bon prix.

carreaux de ciment

LES CARREAUX DE CIMENT AUJOURD’HUI

Tendance carrelage : le carreau de ciment est de retour.

Les sols en carreau de ciment sont à nouveau à la mode et les carreaux de ciment sont de retour. Majoritairement dans les villes où il était déjà très présent durant la première moitié du XXe siècle.

De plus, En raison de sa capacité à résister au passage du temps, il est possible de récupérer des sols d’origine qui, en raison de leur nature historique, offrent une valeur incalculable.

carreaux de ciment
carreaux de ciment

RUBI ET LES CARREAUX DE CIMENT

Le premier coupe carreaux manuel a été inventé en 1951, par les frères Boada à Rubí. Il a été conçu pour faciliter le travail.

L’invention consistait à gratter le carreau en ligne droite. Puis à donner un coup sur le carreau pour le séparer. Cette invention est devenue un symbole de précision mécanique et a révolutionné les installateurs de l’époque.

Aujourd’hui, nos molettes ont évolué. Elles permettent de couper des matériaux beaucoup plus durs et compliqués. Les molettes RUBI restent la solution idéale pour travailler avec des carreaux de ciment.

En conclusion, comme vous avez pu le constater, le carreau de ciment est de retour. Une solution qui nous offre des possibilités infinies, de manière simple et à un prix abordable.

New call-to-action

Poste un commentaire

Que voudriez-vous nous dire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *