La 26ème édition du Meilleur Ouvrier de France a eu une des épreuves les plus difficiles et techniques

RUBI France, engagé dans la valorisation du carrelage en France, a soutenu l’artisan Corentin Hocdée dans sa candidature au 26ème concours diplômant Meilleurs Ouvriers de France (Section Carrelage).

Ainsi, Corentin Hocdée, a eu ses résultats après avoir présenté ses qualifications inspirées avec les peintures de Kandinsky. Après avoir les problèmes d’approvisionnement de carrelage qu’il a rencontré pendant toute l’année, n’est pas le lauréat – seulement 3 candidats sur les 15 qualifiés ont été acceptés.

Voici un des travaux qu’il a fait pendant son entraînement pour l’épreuve finale, avec des grands carreaux pour deux toilettes suspendues, en 150×180.

Travail fait por Corentin Hocdée avec des grands carreaux pour deux toilettes suspendues, en 150x180
Travail fait por Corentin Hocdée avec des grands carreaux pour deux toilettes suspendues, en 150×180

Dans cette édition, le concours a été extrêmement complexe, selon Corentin « avec une épreuve qui est sûrement la plus difficile jamais vue dans ce concours, avec des prouesses techniques vraiment impressionnantes ». Corentin ne savait pas si c’était réalisable avant de l’avoir réussi. Dans ces mots, « ça pousse notre imagination bien au-delà de ce que l’on imagine ».

“Une épreuve qui est sûrement la plus difficile jamais vue dans ce concours, avec des prouesses techniques vraiment impressionnantes”.

Corentin Hocdée, Candidat pour le ‘Meilleur Ouvrier de France’, classe Carrelage
Évolution des qualifications de Corentin Hocdée, inspirées avec les peintures de Kandinsky.
Évolution des qualifications de Corentin Hocdée, inspirées avec les peintures de Kandinsky.

Néanmoins, Corentin, avec le soutien de RUBI France, va se réinscrire au concours des Meilleurs Ouvriers de France, en connaissant maintenant les erreurs à éviter. Et cette fois-ci il va réussir !

Ainsi, il nous a expliqué que « Je n’ai jamais autant aimé mon métier que ce concours, pour ma part je m’amuse beaucoup plus à passer cinq heures sur une seule coupe, que faire des mètres carrés de carrelage sans réfléchir ! Si je pouvais passer mes journées à faire des pyramides ou autres œuvres comme ça du coup, là je m’amuserais vraiment.

Je me suis tellement amusé que j’ai vraiment hâte que la nouvelle édition commence pour pouvoir de nouveau m’éclater à faire des coupes irréalisables ».

Qualification finale inspirée avec les peintures de Kandinsky
Qualification finale inspirée avec les peintures de Kandinsky

De RUBI France on félicite à Corentin pour tout son travail pendant toute l’année et pour ne pas baisser les bras et envisager de se présenter de nouveau sur la prochaine édition du concours de Meilleurs Ouvriers de France.